vendredi 31 mai 2013

Le layering japonais




Coucou les filles ! Aujourd’hui, je vous propose un article sur le Layering japonais qui est devenu ma routine beauté du soir :)

J’avais déjà eu un petit aperçu de cette méthode grâce au livre de Julien Kaibeck, Adoptez la slow cosmétique. Dans cet ouvrage, Julien recommande entre autres le démaquillage à l’huile. Un peu sceptique, j’étais en train de finir mon dernier flacon de démaquillant et cherchai à le remplacer. Du coup, je me suis laissé tenter par quelques flacons d’huile.

Je déposais quelques gouttes d’huile sur un coton démaquillant avant de me débarbouiller, mais le résultat ne pas m’a trop convaincu… Toutes les filles qui ont essayé ça trouvaient leur peau vraiment plus propre et plus nette. Moi, bof…

Et puis je suis tombée sur un article de Pin-up Bio qui présentait un petit livre sur le sujet (Layering, secret de beauté des Japonaises d’Elodie-Joy Joubert). Ni une, ni deux, j’en ai fait l’acquisition, moi voir un peu de quoi il en retournait vraiment.

Le layring se compose donc de sept étapes différentes. Je les ai un peu adaptées à ma peau et à ce que j’avais déjà dans mes tiroirs pour ne pas avoir à racheter trop de choses.

-          Le démaquillage à l’huile

Il faut appliquer l’huile directement sur le visage en massant la peau. Le livre décrit les mouvements à l’aide de petits schémas. Personnellement, je rame encore un peu, le massage est très précis et je n’ai pas encore tout étudié en détail. L’auteur préconise ensuite de rincer le visage à l’eau. Je zappe cette étape, déjà parce que mon lavabo n’est pas pratique, ensuite parce qu’il faudrait frotter fort pour que de l’huile parte à l’eau. Et puis j’habite à Paris où l’eau est assez dure.

-          Le nettoyage

Au savon ou avec un gel lavant. Je ne me suis pas encore mise à la recherche du savon idéal qui n’assècherait pas trop la peau, du coup, j’utilise de l’eau florale, le plus souvent de camomille romaine. Ça fait partir l’huile et finit de bien nettoyer le visage. Si j’étais vraiment maquillée, je repasse une deuxième fois.

-          La lotion

Etape servant à tonifier et resserrer les pores. J’utilise encore une eau florale, menthe poivrée cette fois-ci. Je la pschitt sur le visage et laisse sécher. 

-          Le sérum


Soin ciblé, pour ma part contre les imperfections. Il est fait maison à partir d’une recette du blog de Julien Kaibeck, je donnerai la recette que j’ai adapté si ça vous intéresse ;)

-          Le contour des yeux

Cette étape me laisse encore une fois une peu sceptique, vu que j’avais l’habitude de passer ma crème hydratante également sur les yeux. Quand j’y pense, je mets un peu de gel d’aloe vera frais.

-          La crème de jour ou de nuit

Avant-dernière étape, pas toujours nécessaire car mon sérum est composé d’huile de jojoba, il suffit parfois à hydrater. Si j’ai la peau qui tire, j’utilise soit quelques gouttes d’huile de jojoba soit la crème Peau Jeune de Melvita.

-          Le baume à lèvre

Dernière étape. Euh… Quand j’y pense et que je retrouve mon baume avant de me coucher.

Même si certaines étapes ont été fortement arrangées à ma sauce, je trouve que ma peau est quand-même un peu plus nette et douce qu’avant. L’huile, même au moment du démaquillage, hydrate très bien la peau sans la laisser grasse, c’est très agréable. De plus, même pour le démaquillage, on utilise assez peu d’huile, c’est plus économique qu’acheter un produit plus élaboré.

A bientôt


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 20 mai 2013

Glace à la vanille sans lactose



Bonjour à toutes ! J’espère que vous vous portez bien malgré ce temps pluvieux.

Aujourd’hui, je voulais vous présenter une recette un (tout petit) peu plus élaborée que la dernière fois, j’ai nommée : la glace à la vanille.

La glace à la vanille maison de ma Maman est la meilleure du monde. Vraiment. Je n’en ai jamais goûté une autre  d’aussi bonne. Mais… Elle contient 30 cl de lait et 20 cl de crème fraîche et je suis intolérante au lactose depuis deux ans.

Au départ, je n’arrivais pas à déterminer l’origine de mes brûlures d’estomac et de mes ballonnements. Alors je me suis gavée de médicaments contre les brûlures d’estomac. Avant de comprendre ce qui causait mes douleurs.

Grande buveuse de chocolat le matin, j’ai eu beaucoup de mal à décrocher. Mais je continuais à manger du fromage, cuisiner de temps en temps à la crème fraîche et acheter plein de cochonneries préparées avec de la poudre de lait entier réhydratée et j’en passe et des meilleures…

Fin 2012, comme la plupart d’entre nous, j’ai pris quelques bonnes résolutions, entre autres, manger plus sainement. Au fur et à mesure de mes réflexions, je suis petit à petit devenue végétarienne et ai décidé de faire la chasse aux traces de lactose restantes dans mon alimentation. Et donc…

Adieu la glace vanille de ma Maman :(

Mais comme je suis assez gourmande, je ne pouvais pas en rester là… J’ai donc emprunté sa sorbetière à ma Maman et ai adapté un peu la recette.

Ingrédients :

3 jaunes d’œufs
100g de sucre
50cl de lait d’épeautre
2 sachets de sucre vanillé

Matériel :

Une sorbetière


Blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre. Ajouter le sucre vanillé et le lait. Mettre en marche la sorbetière et verser la préparation dans le bac. Laisser tourner jusqu’à ce que des cristaux apparaissent et que la glace prenne (au moins 20 à 30 minutes). Transvaser la glace dans une boite allant au congélateur et l’y placer quelques heures avant de servir, pour qu’elle finisse de se solidifier.

Voilà. En théorie, ce n’est pas très compliqué. Et de l’avis général cette glace était très bonne. Même mon Cher et Tendre n’a rien trouvé à redire, pourtant, il est assez difficile en matière de glace.

Cependant… Heureusement qu’elle était caché sous de la salade de fruits. En fait, sans crème, la glace n’avait aucune onctuosité, impossible de former des boules, le tout s’effritait…

Bilan : une glace très bonne, dont j’ai bu abuser (non, je n’ai pas fini le pot à la petite cuillère devant la télé) sans –trop- culpabiliser. Mais recette à améliorer pour qu’elle soit un peu plus présentable. Les végéta*iennes dans la salle auraient-elles une idée ?

A bientôt


Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 18 mai 2013

Smoothie banane orange



Les beaux jours reviennent tout doucement –en tout cas chez moi- et avec eux une plus grande variété de fruits et légumes dans nos étals. Cependant, je ne suis pas encore tout à fait lassée des fruits d’hivers. J’ai encore pommes, bananes et oranges dans ma cuisine.

De blog en blog, je me suis rendue compte que la tendance était aux jus et smoothies maison. Fan du « fait maison » j’ai décidé de ressortir blender et centrifugeuse qui prenaient la poussière sur les étagères de ma cuisine.


Grand bien m’en a pris ! Hier soir, en dessert, c’était smoothie orange-banane.


Ingrédients :
1 banane
1 orange

Matériel :
Blender

Presser l’orange et recueillir le jus. Couper la banane en rondelles. Il est possible de congeler les rondelles au préalable pour un smoothie plus frais. Verser jus et rondelles dans le bol du blender, mixer, déguster !



Alors, d’autres recettes vous tentent ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 16 mai 2013

Premiers pas

Après plusieurs mois de réflexion, j'ai enfin décidé de me lancer sur la blogosphère ! J'ai envie de partager avec vous ma passion des cosmétiques naturels, les résultats plus ou moins heureux des moments passés dans ma cuisine, des trucs et astuces du quotidien pour réduire ses déchets et protéger notre belle planète :)
Ce blog se construit selon mes envies, mais peut aussi évoluer selon les vôtres. Suggestions et conseils sont donc les bienvenus pour aider la débutante que je suis !
A bientôt, 
Bulle

Rendez-vous sur Hellocoton !